Infos du président

INFOS DU PRESIDENT 17 JUILLET 2012

LE VRAI PRIX DE L'ACTE MEDICAL


Il faut lire, avec
attention, l’éditorial de Jean-Francis PECRESSE dans Les Échos qui rappelle l’importance, au moment où la presse fait
ses grands titres, de quelques dépassements excessifs de la réalité quotidienne
qui est le vrai prix de l’acte médical qui s’est progressivement décalé de la
réalité depuis 1980.

INFOS DU PRESIDENT - LA PERTINENCE DES ACTES

Au moment où l'Assurance Maladie recherche des marges de manœuvre financières pour faire face à la problématique financièrement difficile de l'ONDAM 2013, nous voyons apparaître de nombreux articles ou rapports sur la pertinence des actes. Ceci doit nous interpeller dans la mesure où nous avons intérêt à parer les critiques dont certaines sont, manifestement, injustes.

INFOS DU PRESIDENT 3 JUILLET 2012

UN ACCES AUX SOINS HEMIPLEGIQUE

Au cours de ce dernier mois, la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a été amenée à s'exprimer devant un certain nombre d'acteurs de l'organisation des soins, en particulier l'Hôpital, puis, plus récemment à Nice, les médecins généralistes.

INFOS DU PRESIDENT 26 JUIN 2012

LA SOLVABILISATION DU RESTE À CHARGE

Pendant près de 10 ans, l'U.ME.SPE. a porté, pour les médecins spécialistes, l'idée d'un secteur optionnel évoqué par la CSMF dès la convention de 1993. Nous pensions que l'incitation est la seule manière de régler la dualité secteur 1 - secteur 2 que ceux qui nous ont précédés n'avaient pas voulu en 1980 et qui, du fait de l'absence d'évolution tarifaire raisonnable des honoraires à tarifs opposables entraine une disparité inacceptable par spécialité, par région.

INFORMATISATION DES CABINETS MEDICAUX

DEMARCHES A FAIRE AVANT LE 30 JUIN 2012

Dans le cadre de
la Convention, signée en septembre 2011, tous les médecins libéraux peuvent
bénéficier d'une aide à l'informatisation des cabinets médicaux. Ceci met fin
aux aléas de la télétransmission des feuilles de soins en prenant en compte la
problématique plus intelligente et moderne de l'informatisation des cabinets
médicaux. Ce point est crucial pour les médecins spécialistes, notamment les
spécialités cliniques dont les honoraires en secteur 1 ne permettent pas

L'U.ME.SPE. : LA FORCE TRANQUILLE

Le temps des débats de la campagne présidentielle est passé et François HOLLANDE est désormais notre Président de la République. L'U.ME.SPE est, et demeure, le syndicat incontournable représentant, au sein de la CSMF, l'ensemble des médecins libéraux, toutes spécialités confondues. Face au corporatisme de certains, au poujadisme d'autres, nous sommes les seuls à faire des propositions consensuelles pour tous les sujets concernant la Santé et la médecine spécialisée.

UN ORDRE DÉCALÉ

Les propositions du Conseil National de l'Ordre, tant en ce qui concerne les dépassements d'honoraires que la liberté d'installation, montrent le naufrage d'un Conseil National de l'Ordre décalé des réalités et voulant, vraisemblablement, faire un coup politique pour se placer, vis à vis du nouveau gouvernement, comme un recours éventuel face à l'action légitime des syndicats représentatifs. L'Ordre a un rôle important de gardien de l'éthique et de la déontologie ; chaque fois qu'il s'éloigne de ses fondamentaux, il se trompe.

INFOS DU PRESIDENT - UN ORDRE DÉCALÉ

Les propositions du Conseil National de l'Ordre, tant en ce qui concerne les dépassements d'honoraires que la liberté d'installation, montrent le naufrage d'un Conseil National de l'Ordre décalé des réalités et voulant, vraisemblablement, faire un coup politique pour se placer, vis à vis du nouveau gouvernement, comme un recours éventuel face à l'action légitime des syndicats représentatifs. L'Ordre a un rôle important de gardien de l'éthique et de la déontologie ; chaque fois qu'il s'éloigne de ses fondamentaux, il se trompe.

Pages