Communiqués de presse Les Spé-CSMF

LES PROFESSIONNELS DE SANTE NE SONT PAS DES ESCROCS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, s’indigne de l’article présenté dans le Figaro du 31 octobre 2013 sous le titre « l’histoire du jour : les professionnels de santé fraudent plus que leurs patients ».

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., regrette que l’information grand public assurée par les services de l’Assurance Maladie assimile escroquerie que nous réprouvons, et récupération d’indus qui relève d’erreurs d’interprétation d’une nomenclature complexe.

PERTINENCE DES ACTES ET REVALORISATIONS FINANCIERES DES ETABLISSEMENTS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, soutient totalement la demande de la Fédération de l’Hospitalisation Privée d’amender l’article 33 du PLFSS 2014 qui prévoit la mise en œuvre de tarifs dégressifs pour les établissements de santé publics et privés en fonction des volumes d’activités de soins.

LES DEPENSES DE VILLE VERTUEUSES DEPUIS 4 ANS : LA NECESSITE DE REVALORISER, EN PRIORITE, LES ACTES CLINIQUES

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, constate que, pour la 4ème année consécutive, la maîtrise médicalisée a porté ses fruits avec une enveloppe de l’ONDAM de ville qui a économisé deux milliards cinq cent cinquante millions en 4 ans. Cette sous exécution de l’ONDAM concoure à retrouver un meilleur équilibre des comptes de l’Assurance Maladie.

L’OUVERTURE DU CONTRAT D’ACCES AUX SOINS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, se félicite de l’ouverture du contrat d’accès aux soins, conséquence de l’avenant n°8, qui permet à tous les médecins qui l’ont signé de bénéficier, prochainement, des revalorisations tarifaires dont bénéficient, depuis le 1er juillet, les médecins libéraux du secteur 1. Ceci nécessitera, comme d’habitude, une mise en place d’un outil informatique qui peut prendre quelques semaines.

VERS L’ETATISATION DE LA CARDIOLOGIE INTERVENTIONNELLE LIBERALE ?

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, apporte son soutien total au communiqué de protestation du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux concernant la situation inacceptable qui est faite à nos confrères cardiologues libéraux de la Polyclinique Saint François à Montluçon.

LE CONTRAT D’ACCES AUX SOINS : MAINTENANT !

L’U.ME.SPE./CSMF, premier syndicat des médecins libéraux, se félicite du nombre croissant d’adhérents au Contrat d’Accès aux Soins qui pourra, comme prévu, se mettre en place le 1er octobre 2013. Pour donner encore plus de poids politique aux futures négociations qui permettront d’aménager et de développer ce dispositif, il faut que le nombre de signataires soit le plus élevé possible. 

CONTRAT D’ACCES AUX SOINS : TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, regrette le manque d’informations objectives et techniques qui accompagne la médiatisation du contrat d’accès aux soins.

L’U.ME.SPE./C.S.M.F. constate que les informations directes diffusées par l’Assurance Maladie aux médecins par ses délégués sont disparates en qualité et trop souvent inexactes.

Pages