Communiqués de presse Les Spé-CSMF

DEPASSEMENTS D’HONORAIRES : L’ESSENTIEL ET L’ACCESSOIRE

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, se félicite que 10 700 médecins libéraux du secteur 2 et médecins titrés du secteur 1 aient signé le contrat d’accès aux soins. C’est un signe de la responsabilité des médecins vis-à-vis des difficultés financières de leurs patients.

TIERS PAYANT : L’IRREALISME DU RAPPORT IGAS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, a lu avec attention le rapport IGAS sur le tiers payant et constate, une fois de plus, que ses hauts fonctionnaires sont, dans leur analyse, extrêmement éloignés de la pratique de la médecine au quotidien, face aux patients et face à une administration qui multiplie les contraintes administratives.

L’EVOLUTION DES DEPENSES DE SANTE EN 2013

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat de médecins spécialistes, a lu avec attention l’évolution des dépenses de santé du régime général en 2013. Si l’on peut se réjouir que l’objectif national des dépenses de l’Assurance Maladie (ONDAM) a été respecté, il faut noter la sous exécution à hauteur d’un milliard d’euros essentiellement liée au sous ONDAM de ville.

FACE A LA PRESSION FISCALE, VICTOIRE DE L’UNAPL ET DE LA CSMF

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, se félicite de la décision du Conseil Constitutionnel qui rend justice aux professionnels libéraux face à une mesure votée par le Parlement à la demande du Gouvernement conduisant à augmenter la pression fiscale (à travers une majoration de la CFE) sur les professionnels libéraux.

LE FINANCEMENT DE LA PARTICIPATION DES MEDECINS LIBERAUX AUX REUNIONS DE CONCERTATION D’ONCOLOGIE

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux , se félicite que, dans le cadre du Fonds d’Intervention Régional 2013, une ligne budgétaire ait été individualisée pour financer la participation des médecins libéraux dans les établissements de santé privés ex-OQN aux réunions de concertation pluridisciplinaire de cancérologie. 

LES PROFESSIONNELS DE SANTE NE SONT PAS DES ESCROCS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, s’indigne de l’article présenté dans le Figaro du 31 octobre 2013 sous le titre « l’histoire du jour : les professionnels de santé fraudent plus que leurs patients ».

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., regrette que l’information grand public assurée par les services de l’Assurance Maladie assimile escroquerie que nous réprouvons, et récupération d’indus qui relève d’erreurs d’interprétation d’une nomenclature complexe.

PERTINENCE DES ACTES ET REVALORISATIONS FINANCIERES DES ETABLISSEMENTS

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, soutient totalement la demande de la Fédération de l’Hospitalisation Privée d’amender l’article 33 du PLFSS 2014 qui prévoit la mise en œuvre de tarifs dégressifs pour les établissements de santé publics et privés en fonction des volumes d’activités de soins.

Pages