Communiqués de presse Les Spé-CSMF

Avenant n°8 : un accord essentiel et équilibré

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., se félicite de la conclusion de l’accord sur l’Avenant N°8 qui a pris en compte, à la fois, la demande du Président de la République sur les dépassements d’honoraires mais, également, celle de l’U.ME.SPE. sur les revalorisations indispensables et qui restent insuffisantes pour les médecins spécialistes libéraux exerçant en secteur 1.

LA PERMENANCE DES SOINS DES MEDECINS SPECIALISTES EN ETABLISSEMENTS DE SOINS PRIVES

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, s’inquiète des propositions faites par les ARS qui tendent à réduire la reconnaissance de l’ensemble des médecins spécialistes dans la permanence des soins en établissements de soins privés.

POSITION DE L’U.ME.SPE. DANS LES NEGOCIATIONS ACTUELLES

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, participe activement aux négociations, imposées par le gouvernement, qui ne doivent en aucun cas se limiter à la problématique du secteur 2 mais concerner l’ensemble des médecins spécialistes libéraux dont 60 % exercent en secteur 1 avec des tarifs opposables bloqués depuis 20 ans, comme nous l’avons médiatisé récemment à travers une affiche reprenant quelques exemples significatifs.

CONTRATS SUR OBJECTIFS DE SANTE PUBLIQUE : LES LENTEURS DE LA CAISSE NATIONALE D’ASSURANCE MALADIE POUR LES SPECIALITES MEDICALES

L’U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, s’inquiète des lenteurs de la mise en place des contrats sur objectifs de santé publique proposés aux médecins spécialistes dans la convention signée en septembre 2011.

L’U.ME.SPE./C.S.M.F. s’étonne, qu’à ce jour, seuls les médecins cardiologues se soient vu proposer ces contrats. Trois autres spécialités sont en attente (Hépato-gastroentérologie, pédiatrie et endocrinologie) alors que la convention a été signée il y a plus d’un an.

COMPLEMENTS D’HONORAIRES : LE ROLE DE L’HOSPITALISATION PRIVEE

L'U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, a lu avec intérêt le message de la FHP-MCO sur la problématique des dépassements d'honoraires et partage totalement son analyse de la cause de ces dépassements liés au désintérêt de la Caisse d'Assurance Maladie pour les tarifs remboursables.
 

UN CONTRAT SOLIDARITÉ D'ACCES AUX SOINS : L'INTÊRET DES PATIENTS - 5

L'U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, a pris conscience des difficultés financières croissantes de nos concitoyens et de la nécessité de poursuivre la réflexion que nous avions déjà engagée, à travers un secteur optionnel, solvabilisant les compléments d'honoraires demandés par les médecins exerçant sur les plateaux techniques.

DEPASSEMENTS D'HONORAIRES : PROPOSITIONS HORS SUJET, ILLISIBLES, INEGALITAIRES - 3

L'U.ME.SPE./C.S.M.F., premier syndicat des médecins spécialistes libéraux, a écouté avec attention les propositions du directeur de la CNAMTS pour maîtriser les dépassements abusifs. Isolées, ces propositions sont hors sujet pour faciliter l'accès aux soins compte tenu du nombre infime de médecins concernés.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. rappelle que la problématique des compléments d'honoraires est liée à 20 ans de blocage des tarifs de l'Assurance Maladie comme elle le fait, également, dans le domaine du dentaire ou des lunettes.

Pages