Communiqués de presse des Spécialités

COMMUNIQUE DE PRESSE 01122014 DU SYNMAD - MOUVEMENT DE GREVE


Le Synmad appelle tous les hépato-gastroentérologues à rejoindre le mouvement de grève du 24 au 31 décembre 2014 : Fermeture des cabinets –  Aucune permanence des soins.
Le Synmad demande le retrait immédiat du Projet de Loi de Santé  qui signifie :

  • L’étatisation du système de soins libéral ;
  • Le tiers-payant généralisé obligatoire ;

Communiqué de presse du SNUDE

Le SNUDE qui représente l'ensemble des médecins spécialistes et des médecins généralistes qui utilisent l'échographie se sent concerné par le projet de loi sur la santé et les professions réglementées.
Comme les autres spécialités, le SNUDE considère le projet de loi de sécurité sociale comme une attaque purement idéologique contre les professions libérales et la convention médicale.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SNORL - LA TREVE DES CONFISEURS ET LA GREVE DES ORL

Le SNORL s’oppose fermement au projet de loi de santé de Madame Touraine. Ce projet instaure la régulation administrative et financière de nos pratiques médicales qu’elles soient hospitalières ou libérales

Le SNORL rejette un système qui déresponsabilise l’ensemble des acteurs du système de santé au nom

d’une vision idéologique du progrès social.

COMMUNIQUE DE PRESSE du 17 11 2014 DU SNMB

Le Syndicat National des Médecins Biologistes opposé à la loi de Santé.

Le Syndicat National des Médecins Biologistes, membre de I'U.ME.SPE-CSMF, soutient  la mobilisation générale des médecins contre  le projet   de loi de santé présenté par le Gouvernement.

Le Syndicat National  des Médecins Biologistes constate  que cette  loi détruit  le système de santé libéral  en portant  une atteinte sans précédent  aux conditions d'exercice des médecins.

Le Syndicat National des Médecins Biologistes s'oppose à l'extension du pouvoir des ARS  par  la  mise  en  place  du  Service  Territorial  de  Santé  au  Public, par  le démantèlement de la convention médicale nationale et  par  la marginalisation des établissements de soins privés.

COMMUNIQUE DE PRESSE - LA FNMR MOBILISEE POUR LA DEFENSE DE LA MEDECINE LIBERALE

Les médecins radiologues sont directement concernés par les projets de loi sur  la  santé  et  les  professions  réglementées  qui  constituent  de  nouvelles attaques contre la médecine libérale :

•  main mise de l'Etat sur la convention médicale et sa régionalisation,
•  tiers-payant généralisé,
•  "testing" téléphonique,
•  interdiction du secteur 2 pour les médecins libéraux dans les futurs Services
Territoriaux de Santé alors qu'il reste autorisé pour les hospitaliers,
•  extension du pouvoir des Agences régionales de santé, notamment pour les autorisations de scanner et d'IRM,
•  absence de financement de la permanence des soins pour les radiologues,
•  projet  d'ouverture  du  capital  des sociétés d'exercice  libéral  à  des structures  non  médicales  qui  entraînerait  la  perte  d'indépendance  des
cabinets.  La  recherche  de  rentabilité  au  profit  d'actionnaires  financiers
pénaliserait l'objectif de la meilleure prise en charge médicale des patients.
•  etc.

COMMUNIQUE DE PRESSE AOC/CSMF

AOC-CSMF, syndicat CSMF des Anesthésistes, Obstétriciens et Chirurgiens s’est toujours battu pour la défense de l’exercice libéral de nos spécialités.
AOC, dans le cadre de la CSMF, avait déjà empêché, il y a deux ans, par la signature de l’avenant 8, la mort annoncée dans le programme santé proposé par le Président de la liberté d’installation et du secteur II.
AOC-CSMF constate la volonté de notre Ministre de la Santé, après ces 2 ans de relatif répit difficilement gagnés, de remettre sur l’ouvrage, sans aucune concertation avec les médecins une loi liberticide, la ”loi Santé”, signant la mort définitive de notre système libéral.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SNSMCV 28 10 2014

Snsmcv TOUT13 rue Niepce 75014 PARIS
 

Contacts :  Docteur Eric Perchicot  - SNSMCV – Tél 01 45 43 70 76 email cœur@syndicardio.org 
Réf : Presse2014/1028Presse

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux déplore l’aveuglement et la surdité de la ministre de la santé qui s’entête à vouloir imposer des réformes  qui sonnent la mise à mort de l’exercice libéral de la médecine par sa mise sous tutelle administrative.

COMMUNIQUE DE PRESSE DU SYNGOF Nouvelle loi de santé : le SYNGOF dénonce des manœuvres destinées à préserver les intérêts financiers de la fonction publique hospitalière au détriment des intérêts sanitaires

La nouvelle loi de santé orchestre une exclusion progressive des professionnels de santé des principaux dispositifs qui sont la base d’un système sanitaire équitable et efficient : les services d’urgences PDSES privés et la mise à disposition du parcours de soins dont ils sont pourtant les principaux garants.

Communiqué AOC/CSMF

Après la journée de défense des professions libérales du 30 septembre, AOC-CSMF, syndicat CSMF des médecins exerçant dans les plateaux techniques lourds, constate que le Système de santé reste sous la menace d’un ensemble de lois liberticides dont l’objectif affiché est une transformation totale de notre système de santé :

  •  Ouverture du capital des SEL de médecins, ouvrant la porte au salariat par les Groupes de santé,
  •  Mise à l’écart total de la médecine spécialisée d’un parcours de soins centré uniquement sur le médecin traitant et l’hôpital public,
  •  Transfert de compétences aux paramédicaux et sages-femmes auxquels on prétend accorder des compétences de médecin spécialiste (suivi, prévention, diagnostic, thérapeutique),
  •  Chantage pour participer au service public hospitalier, avec suppression totale du secteur II,

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FNMR - RECONNAITRE LE ROLE DE L'IMAGERIE

La publication des revenus 2012 des médecins libéraux par la CARMF confirme la baisse des honoraires des médecins radiologues déjà enregistrée en 2011.

Le montant de leurs honoraires s'établit à 116 655 euros, en 8ème  position dans la hiérarchie des spécialités avec une moyenne de 100 500 euros pour l'ensemble des spécialistes.

Pages