Communiqués de presse des Spécialités

COMMUNIQUE DU SNOF

Alerte-presse du 5 septembre 2013 - Santé / Ophtalmologie / Consommation / Projet de loi
Loi « Conso » : vers un allongement de la durée des ordonnances de lunettes de 3 à 5 ans et une suppression de l'ordonnance pour les lentilles ?
Les ophtalmologistes s’opposent à ce que la vue des Français devienne une marchandise.

COMMUNIQUE AOC/CSMF - PLUS QU'UN MOIS POUR SE DECIDER !!!

Le SNARF a toujours travaillé à améliorer les conditions de travail ainsi que les revenus des anesthésistes.

La progression continue du revenu moyen de notre spécialité a toujours été une succession de petites avancées qui, conjuguées à une augmentation substantielle de notre activité, nous ont permis, mieux que de nombreuses autres spécialités, de limiter les pertes de revenus liées à l’augmentation des charges et du coût de la pratique, et à la non revalorisation des  actes au tarif opposable.

COMMUNIQUE DE PRESSE SNMR

L’arthrose du genou (ou gonarthrose) frappe environ 20% de la population à 70 ans et bien entendu, augmente avec l’âge. Avec l’âge également, augmente la proportion de patients symptomatiques. Les principaux symptômes sont la douleur articulaire et le handicap fonctionnel qui peuvent conduire à une limitation drastique des capacités et de l’autonomie des malades.

COMMUNIQUE DU SNMR : NOUVELLE BAISSE DE REVENUS CHEZ LES MEDECINS THERMAUX

A son origine, la convention avait prévu d’échanger une modération tarifaire contre une prise en charge des cotisations sociales par les caisses. Il est probable que dès cette époque, les signataires envisageaient qu’il y aurait une certaine pression des pouvoirs publics sur les honoraires mais on peut supposer qu’aucun médecin n’a probablement imaginé que sa signature entrainerait, à terme, une telle érosion de leurs revenus.

COMMUNIQUE DU SEDMEN - LE CONTRAT D’ACCES AUX SOINS (CAS), UNE OPPORTUNITÉ À SAISIR AVANT LE 30 JUIN 2013 !

Le Contrat d’Accès aux Soins (CAS), prévu dans l’avenant n°8 à la Convention Médicale, peut représenter une opportunité à saisir pour beaucoup d’Endocrinologues-Diabétologues. Il est ainsi recommandé à chacun de faire ses calculs avec les informations suivantes.

Les médecins du secteur 2, tout comme les anciens chefs de clinique du secteur 1, peuvent adhérer au nouveau contrat d’accès aux soins. Certains médecins du secteur 1 peuvent également faire valoir ce droit, sous réserve de certains titres.

Pages