Communiqués de presse des Spécialités

Communiqué du SNSMCV - Les dindons de la farce ?

C’est la question que peuvent légitimement se poser les médecins spécialistes libéraux en observant la tournure que prend l’examen du projet de loi de santé à l’Assemblée Nationale. Le Gouvernement a introduit, en plusieurs temps, une pluie d’amendements à son projet de loi, présenté initialement en juin puis adopté en conseil des ministres en octobre 2014. Ce cas de figure exceptionnel montre à quel point ce projet de loi a été mal conçu.

Le Gouvernement essaye maintenant de briser l’isolement total dans lequel il se trouve, et le rejet unanime de sa loi par la totalité des syndicats représentant le corps médical libéral. Son objectif évident est de séduire la médecine générale dans la volonté de rompre l’unité syndicale. Pour ce faire, promesse est faite aux médecins généralistes que le virage ambulatoire se fera en les « affirmant comme pivot des équipes de soins de proximité ». Tous les dispositifs de soins et d’accompagnement des malades seront placés sous la « responsabilité du médecin traitant, qui sera seul en position de déclencher la coordination des soignants autour d’une plate-forme territoriale ». Dans le même esprit est envisagé un renforcement de l’articulation entre médecine de ville et hôpital avec la possibilité par des médecins hospitaliers d’exercer en libéral hors les murs de l’hôpital.

Communiqué de presse du SNORL - « Charte Kalivia : NON à la démédicalisation de la prise en charge de la surdité »

Le Syndicat National des médecins spécialisés en ORL et CCF (SNORL) et le Syndicat National des Audioprothésistes - UNSAF, en charge du parcours de  soins de  l’audition, s’étonnent de  la rédaction d’un référentiel de bonnes pratiques sans y avoir été associés. Nos deux syndicats ne peuvent accepter la diffusion de votre document intitulé : CHARTE QUALITÉ DU RÉSEAU KALIVIA AUDIO 2015. La rédaction de ce document se révèle contraire aux règles en vigueur qui régissent nos deux professions partenaires.

Le SNORL vous rappelle que l’examen des tympans ainsi que l’audiométrie tonale et vocale visant à porter un diagnostic est exclusivement du domaine de compétence d’un médecin.
Plus encore, la prescription d’une audioprothèse doit être faite par un médecin ORL après élimination des autres modalités thérapeutiques.

Le SNORL et l’UNSAF vous rappellent qu’une altération auditive peut se révéler être une pathologie grave mettant en jeu de manière irréversible l’avenir auditif voire le pronostic vital du patient que vous dénommez « le bénéficiaire ». Ce diagnostic est de la seule compétence et de la seule responsabilité du médecin ORL, que vous dénommez « le prescripteur ».

SPF - MANIFESTATION 15 MARS

LE SYNIDICAT DES PSYCHIATRES FRANCAIS

La conférence de presse de lundi 9 mars 2015 avec Marisol Touraine, Ministre de la Santé, montre que malgré les critiques, elle persiste dans sa détermination à maintenir son projet de loi de santé sans aucune garantie quant au maintien de la qualité et de l’efficience de notre système de soins.
La mobilisation de tous est INDISPENSABLE pour être entendu du gouvernement.
MOBILISEZ- VOUS !
MOBILISEZ VOS CONFRERES, VOS PATIENTS, VOS PROCHES

SNSMCV - MANIFESTATION 15 MARS

TELECHARGER LE DOCUMENT PDF

LES ABSENTS AURONT EU TORT
Comme toujours me direz-vous.
Le 15 mars au soir la médecine libérale aura abattu son dernier atout.
Ne nous trompons pas : les dernières sorties médiatiques de la Ministre de la santé et ses contorsions sémantiques sur «  le tiers-payant généralisé qui deviendrait un droit inscrit dans la loi mais non sanctionnable pour le médecin qui le refuserait et à horizon après les élections présidentielles... » montrent à quel point sa position est de plus en plus inconfortable.
C’est pour cela qu’il faut que tous les indécis et le plus  grand nombre d’entre nous, revenus de tout, réagissent : vous avez encore 48 heures pour changer d’avis et prendre le train en marche.

SGM - MANIFESTATION 15 MARS 2015

Le SGM appelle les gynécologues à rejoindre l’ensemble des médecins libéraux pour la Manifestation unitaire du Dimanche 15 Mars à Paris
Tous unis pour la santé de demain / Non au projet de loi de santé

Nous ne voulons pas d’étatisation du système de santé dirigé en région par les ARS.
Nous ne voulons pas la généralisation du tiers payant.
Nous nous opposons au démantèlement du métier.
Nous ne voulons pas de l’exclusion de nos établissements privés des missions de santé publique que nous avons toujours effectuées

SNDV - MANIFESTATION 15 MARS

logo SNDV      Une nouvelle loi de santé sera discutée au Parlement dès le 17 mars.
Vous le savez, elle va impacter durement notre exercice, dans de multiples compartiments. Nous serons assujettis à l'intransigeance des ARS, soumis au bon vouloir des CPAM pour nous faire rétribuer. Nous perdrons totalement la maîtrise de notre FMC.

Le Gouvernement pourrait être dans la logique du "49.3", même pas forcément nécessaire car des députés de l'opposition pourraient voter cette loi, malgré toutes les tentatives d'intoxication pour désamorcer l'expression de notre mécontentement.

Tous les syndicats professionnels et l'Ordre des Médecins sont opposés à cette loi, ce qui est totalement inédit.

Malgré tout, le Gouvernement persiste à imposer sans concertation digne de ce nom, une loi qui va dégrader notre exercice, développer une médecine étatisée.

Pages