Communiqués de presse des Spécialités

Union des Médecins spécialistes en STOMATOLOGIE ET CHIRURGIE MAXILLO FACIALE

Chers Amis,
 
Nous sommes à 12 jours de la manifestation attendue par tous, manifestation qui doit être unitaire pour faire reculer le gouvernement et faire disparaitre les éléments délétères de la loi de santé :
 
Nous ne voulons pas d’étatisation du système de santé dirigé en région par les ARS.
Nous ne voulons pas la généralisation du tiers payant.
Nous nous opposons au démantèlement du métier.

SNSMCV - COUP D'ECHEC

Snsmcv lOGO seul.tif

Au jeu d’échec, il peut arriver que l’on décide de sacrifier une pièce, qui apparaît importante (sinon l’adversaire ne se laisserait pas tenter) pour débloquer la partie et être en position de force pour la gagner.

C’est exactement ce que vient de faire notre ministre, jamais à cours de manœuvres tactiques, en annonçant qu’elle reculerait (très partiellement) sur le tiers-payant généralisé obligatoire.

Ne nous laissons pas leurrer : Madame Touraine vient de dévoiler une partie de son projet : ce n’est pas le tiers-payant généralisé, très médiatisé, qui est la mesure pivot du projet de loi. Les articles sur le service public hospitalier, le service territorial de santé au public et sur les pratiques avancées sont bien plus toxiques pour la médecine libérale.

LE SEDMEN S'ASSOCIE AU MOUVEMENT ET APPELLE LES ENDOCRINO-DIABETOLOGUES A PARTICIPER A LA MANIFESTATION

Description : Logo SEDMEN seulSyndicat National des Spécialistes en Endocrinologie, Diabète, Maladies taboliques et Nutrition

Le projet de loi de santé de la ministre Marisol Touraine continue à inquiéter et à irriter les professionnels de santé et particulièrement les médecins.

Malgré la fermeture des cabinets médicaux en fin d’année 2014, malgré des mesures de grève administrative, comme le refus d’utiliser la carte vitale pour la télétransmission des feuilles de soins, aucune avancée réellement significative n’a été concédée par la ministre pour revoir son projet de loi. La mise en place de groupes de travail n’a toujours pas abouti à une révision conséquente des aspects les plus contestés de ce projet de loi de santé.

La ministre de la Santé n’évoque que du bout des lèvres la place des médecins spécialistes, et en particulier des spécialistes cliniciens, dans la réforme du système de santé.

FNMR - MANIFESTATION NATIONALE DU 15 MARS 2015 LES MÉDECINS RADIOLOGUES MOBILISÉS

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues participera à la manifestation nationale du 15 mars contre le projet de loi de santé.

Les médecins radiologues, comme l'ensemble des médecins, s'opposent à un projet qui remet en cause la place de la médecine de ville dans le système de soins et veut organiser le "tout hôpital" et le "tout Etat".

Les médecins radiologues s'opposent à un projet qui veut réserver les équipements d'imagerie en coupe, scanner et IRM, aux hôpitaux publics au détriment de l'accès de tous les patients à l'ensemble des techniques médicales.

LE SNDV APPELLE A LA MOBILISATION


MANIFESTATION DU 15 MARS PROCHAIN

LE SYNDICAT NATIONAL DES DERMATOLOGUES-VENEREOLOGUES APPELLE A LA MOBILISATION

Rendez-vous à 13 heures devant le cinéma «Chaplin Denfert» 24 place Denfert-Rochereau, pour un défilé unitaire.

 

Chaque dermatologue se doit d’être présent à la manifestation parisienne du 15 mars 2015 à Paris.

Nous devons montrer de cette façon notre engagement contre cette loi de santé étatisant la médecine.

 

Venez exprimer votre opposition

Venez défiler le 15 mars 2015 à Paris

 

SNMV - MOUVEMENT UNITAIRE DU 15 MARS

Le Syndicat National des Médecins Vasculaires invite TOUS les médecins vasculaires à s'associer au mouvement unitaire national de contestation du projet de loi destructeur de notre système de soins.

Le SNMV refuse l'acharnement et le discrédit savamment distillés contre toute une profession à l'efficience reconnue, qui n'est pas comptable de son temps de travail au service de tous les Français.

Le SNMV refuse la prise en main de la médecine libérale par les agences de l'Etat.

Le SNMV refuse les menaces qui pèsent sur le libre choix du patient et la libre prescription du médecin.

Le SNMV refuse le transfert des actes de diagnostics, spécifiquement du domaine médical, vers des professions qui n'ont pas les mêmes champs de compétence.

Le SNMV refuse la dépendance administrative et financière vis-à-vis des caisses et autres assureurs mutualistes ou privés qui deviendraient des donneurs d'ordres.

SNSMCV - TOUS A PARIS LE 15 MARS !

Snsmcv lOGO seul.tifSYNDICAT NATIONAL des  SPECIALISTES des MALADIES du CŒUR et des VAISSEAUX

Il est très inhabituel pour un syndicaliste médical libéral d’appeler à une marche de protestation nationale. Pourtant, s’il y a bien une fois dans notre vie professionnelle où cela est déterminant ce sera bien le 15 mars. Ne nous racontons pas d’histoire : seul le succès de ce rassemblement de plusieurs dizaines de milliers de personnes est à même de modifier l’avenir du projet de loi de santé.

Il n’y aura pas de seconde chance : soit dimanche soir l’épreuve de force aboutit à un retrait du projet de loi pour une vraie concertation sur l’avenir de notre système de soins, soit le projet de loi poursuivra son cours et sera discuté à la session de printemps du Parlement. Dans ce cas l’avenir de la médecine libérale risque de s’inscrire en pointillés…

Aucune bonne mauvaise raison ne doit vous faire renoncer à être présents  Place Denfert-Rochereau 75014 Paris pour un départ de la manifestation à 14 heures.

Nous proposons à tous les cardiologues de se retrouver, à partir de 12 h 45,  au 101 boulevard Arago devant l’agence MATMUT qui fait l’angle du boulevard Arago et du boulevard Saint-Jacques 75014 PARIS.

SYMHOP - APPEL A LA MANIFESTATION DU 15 MARS

Le SYMHOP appelle les médecins spécialistes à participer massivement à la manifestation du 15 Mars 2015 à Paris contre le projet de loi de santé de Marisol Touraine.

- Une médecine étatisée en région sous la coupe des ARS : C’est NON,
- L’exclusion des établissements privés des missions de service public : C’est NON,
- La priorité des autorisations d’équipements lourds et reconnaissance d’activité aux  établissements publics aux dépens des cliniques privées : C’est NON,
- Le démantèlement du métier de médecins : C’est NON,
- Le tiers payant généralisé et obligatoire : C’est NON.

VENEZ NOMBREUX ET MOBILISEZ VOS COLLEGUES !

Communiqué du SNL - NON AU PROJET DE LOI DE SANTE, TOUS UNIS POUR LA SANTE DE DEMAIN

Le Syndicat des Néphrologues Libéraux, praticiens exerçant majoritairement en secteur 1, s’associe au mouvement unitaire de protestation contre la loi de santé. Il faut refuser :

- la dérive administrative de notre profession et la dictature des ARS illustrées par le projet de tiers payant généralisé et le service territorial de santé,

- le démembrement autoritaire du métier par des délégations de tâches imposées et non organisées avec les médecins,

Communiqué du SNORL - LE SNORL DEMANDE UN « SEGUR DE LA SANTE »

    Chaque ORL exerçant sur notre territoire doit être présent à la manifestation parisienne du 15 mars 2015 à Paris.

C’est la manifestation de la dernière chance contre la « soviétisation de la médecine française ». Personne ne doit manquer à l'appel, faute quoi l'absentéisme sera considéré comme une acceptation voire une capitulation.

D’ici là, Il est indispensable d'intensifier l’encombrement administratif des CPAM jusqu’au 15 mars.

Le SNORL dénonce :
- la décision des transferts de tâches autoritaires ainsi que toutes les mesures conduisant à la déconstruction de la profession médicale.
- la création du tiers payant généralisé obligatoire, irréalisable et aggravant une dérive bureaucratique de la gestion des cabinets médicaux doublée d’une inflation de la consommation de soins.
- la création du service territorial de santé au public qui officialiserait l’étatisation de la médecine libérale par les ARS et abolirait le secret médical, clé de voûte de la Médecine Française.
- l’opposition entre les champs d’activités hospitaliers publics et privés.
- le principe du conventionnement régional.

Pages