Brèves

BREVES UMESPE N° 11 - 27 FEVRIER 2014

Médecine libérale nationale :

  • La ministre de la Santé vient de nommer un inspecteur général des affaires sociales "directeur de projet" pour la généralisation du tiers payant. Hubert Garrigue-Guyonnaud, ancien directeur général de l’hôpital de Blois, puis du CHU de Tours est un spécialiste des questions hospitalières et de maîtrise des dépenses de santé. Lire Le Généraliste 

LES BREVES DE L'U.ME.SPE. - N° 10

Médecine libérale nationale :

  • La revue médicale Prescrire a remis à jour, jeudi 30 janvier, sa liste des médicaments “plus dangereux qu'utiles”, en se fondant sur des études réalisées entre 2010 et 2013. Celle-ci compte désormais 68 médicaments “dont la balance bénéfices-risques est défavorable dans toutes les situations cliniques pour lesquelles ils sont autorisés” : Lire la suite...

LES BREVES DE L'U.ME.SPE. - N° 8

Médecine libérale nationale :

  • Pour lutter contre le nombre déclinant de médecins dans les zones «sous-dotées», Marisol Touraine veut ouvrir deux cents postes de «praticiens territoriaux de médecine générale». Les volontaires éventuels auront la garantie de gagner 3640 euros net par mois à condition de réaliser au minimum 165 actes par mois et de ne pas facturer de dépassements d'honoraires. Cerise sur le gâteau, ils pourront bénéficier de congés maternité et maladie après sept jours de carence au lieu de 90 jours pour les autres médecins libéraux. Lire Le Figaro

Les brèves de l’Umespe – N°7

Les brèves nationales :
Premier syndicat de médecins, la CSMF a réagi au quart de tour, fustigeant « l'irresponsabilité de la Cour des comptes, qui cherche à asphyxier les médecins exerçant au tarif de la Sécurité Sociale » : La CSMF

Les brèves régionales :

  • Comme chaque année, le classement du Figaro Magazine distingue les établissements hospitaliers publics et privés les plus performants région par région et ceci pour trente spécialités différentes : Le Figaro

Les Brèves de l’Umespe – N° 6

Les brèves nationales :
- Le décret créant une obligation de publication des liens entre les entreprises de produits de santé et de cosmétiques, et les professionnels de santé, y compris les étudiants, a été publié le 22 mai 2013 au Journal officiel en application de la loi du 29 décembre 2011 sur la sécurité sanitaire. Tout avantage consenti à partir de 10 € devra être rendu public et sera, à terme, publié sur un site internet unique. Lire le Décret

URGENT - VALIDER AVANT LE 20 FEVRIER - PAIEMENT SUR OBJECTIFS DE SANTE PUBLIQUE SUR L'ESPACE PRO D'AMELI

BREVES U.ME.SPE. - N° 3
Dans le cadre de la Convention, tous les médecins libéraux peuvent bénéficier d'une aide à l'informatisation des cabinets médicaux. Ceci met fin aux aléas de la télétransmission des feuilles de soins en prenant en compte la problématique plus intelligente et moderne de l'informatisation des cabinets médicaux
. Ce point est crucial pour les médecins spécialistes, notamment les spécialités cliniques dont les honoraires en secteur 1 ne permettent pas d'assumer, dans le cadre du coût de la pratique, l'organisation du cabinet médical telle qu'elle serait souhaitable au moment où l'informatique fait partie de notre vie quotidienne. Ce dispositif est complémentaire du paiement sur des objectifs de santé publique, actuellement réservé aux médecins généralistes et aux médecins spécialistes du cœur et des vaisseaux, en sachant que trois spécialités continuent à travailler avec l'Assurance Maladie pour finaliser leur entrée dans ce dispositif (hépato-gastroentérologie, endocrinologie et pédiatrie) qui devra s'étendre, progressivement, à l'ensemble des médecins spécialistes et constitue un complément de revenus en sachant que le paiement à l'acte reste prioritaire.

BREVES UMESPE N° 02 du 14 FEVRIER 2013

    Médecine libérale nationale :

  • L’Union Nationale des Professions Libérales (UNAPL) qui fédère 65 syndicats et associations représentatifs de l'ensemble des professions libérales, s'est réunie jeudi 7 février 2013 en Assemblée générale et a procédé, conformément à ses statuts, à l’élection d’un nouveau bureau national pour 3 ans. Michel Chassang succède à David Gordon-Krief et devient le nouveau président de l’UNAPL. Le nouveau bureau
  • Brigitte Dormont, professeur d’économie de la Santé à l’université Paris-Dauphine, membre du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) critique l’accord sur les dépassements d’honoraires qui entérine le recul de l’assurance maladie tout en étant inapplicable. Elle regrette la reculade de Marisol Touraine devant les médecins. Lire Egora.fr

Pages