EN DIRECT DU SPECIALISTE - 25 JUILLET 2016 - POURQUOI DIRE NON

1. Editorial du Président - 2. Communiqués de presse diffusés par l'U.ME.SPE. - 3. Communiqués de presse diffusés par les spécialités 4. Publications officielles et informations diverses - 5. À Propos de : «EN DIRECT DU SPECIALISTE» - 6. Remerciements

EDITORIAL DU PRESIDENT

Cinq mois de travail, des semaines de consultation de toutes les spécialités, des sommes d’échanges avec l’ensemble des partenaires conventionnels, notamment les services de l’UNCAM. Pourtant l’échec était prévisible, prévisible pour trois raisons :

• La première est due à la mise en place par le gouvernement et, spécialement, la Ministre de la Santé d’une politique profondément anti libérale et, particulièrement, anti spécialistes au travers de la Loi de modernisation qui, aujourd’hui, devient l’échafaudage de la convention mais, aussi, par la lettre de cadrage qui a été adressée au directeur de l’UNCAM.

Communiqué du SNARF - Négociations conventionnelles : vont-ils signer et lâcher les anesthésistes ?

Logo SNARF  Le marathon des négociations conventionnelles est catastrophique pour les anesthésistes-réanimateurs : non seulement aucune demande de notre spécialité n’est acceptée, mais à la demande des chirurgiens et obstétriciens du BLOC qui semblent avoir totalement oublié leurs confrères anesthésistes, la quasi totalité des revalorisations accordées dans le texte proposé pour les plateaux techniques lourds iraient vers les chirurgiens et obstétriciens secteur 1 et CAS.

Ainsi, à notre grande surprise, le BLOC se satisfait des propositions de la caisse discriminant les médecins en secteur 2, et du CAS nouvelle version, renommé OPTAM, pour lequel il demande une singularité, l’OPTAM-CO pour les chirurgiens et obstétriciens s’appuyant sur une majoration d’une liste de 250 actes proposés par la CNAM bénéficiant des coefficients J et K, avantage refusé aux anesthésistes et manière détournée de contourner la CCAM pour en dénaturer totalement la hiérarchisation des actes.

Communiqué de presse du SNORL – Comment en est-on arrivé là ?

Le Syndicat National des médecins spécialisés en ORL (SNORL), représentant l’ensemble de la communauté des ORL, quelle que soit son mode d’exercice, tient à exprimer sa totale solidarité avec les victimes de la barbarie aveugle de Nice. Ce massacre est une honte que chacun d’entre nous porte et portera dans sa mémoire, au regard de ces adultes et enfants mutilés et cela sans oublier les morts.

Le SNORL tient à rendre hommage à l’ensemble des services de santé, de sécurité, de l’armée dont notre Nation peut être fière, en faisant preuve d’un dévouement et d’une abnégation sans faille.

Pages