Communiqué de presse du SYNMAD - Grève des Hépato-gastroentérologues

Le SYNMAD a déposé un préavis de grève de tous les hépato-gastroentérologues à partir du mardi 18 avril 2017 à 8h00. Cette position radicale de toutes les composantes de notre spécialité, soutenue par l’Inter Syndical des Internes (ISNI) et rejoint par l’ensemble de la Cardiologie et de la Néphrologie, est un appel au maintien de l’excellence des spécialités médicotechniques en FRANCE.

FLASH INFO UMESPE-CSMF DU 5 AVRIL 2017

Déserts médicaux : on en parle...

L’Assemblée Générale de la CSMF des 11 et 12 mars 2017 a défini la politique à venir de la CSMF sur deux axes principaux : l’accès géographique aux soins et l’accès financier aux soins (Lire l'intégralité de la note de presse).

PARIS, 21 mars 2017 (APMnews) - Un projet de décret définit le cadre du nouveau contrat de "praticien territorial médical de remplacement" (PTMR), destiné à favoriser les remplacements de médecins généralistes libéraux dans les zones déficitaires.

61 jours pour un spécialiste, 8 pour un généraliste : les délais d’attente se sont aggravés depuis 2012. Quotidien du Médecin

EN DIRECT DU SPECIALISTE - 29 MARS 2017 - RECONNAITRE ENFIN LA MEDECINE SPECIALISEE

1. Editorial du Président
2. Communiqués de presse diffusés de l’U.ME.SPE.-CSMF
3. Communiqués de presse diffusés par les spécialités
4. Publications officielles et informations diverses
5. À Propos de : « EN DIRECT DU SPECIALISTE »
6. Remerciements

 

EDITORIAL DU PRESIDENT

Alors même que l’excellence et l’expertise de la médecine spécialisée française sont reconnues dans le monde entier, les médecins spécialistes libéraux sont délaissés, oubliés par l’ensemble des acteurs de la santé et par la classe politique. Pas un mot dans la Loi de Santé sur leur implication, pas un mot dans le cadre de la Stratégie Nationale de Santé sur leur indispensable participation. Ils ont été dépossédés de la convention médicale. Aujourd’hui, la campagne présidentielle les ignore, ils sont exclus des débats.

Communiqué de presse du SNOF - Le SNOF est insatisfait de la place laissée aux stages en cabinet libéral pour la formation des ophtalmologistes dans la réforme du 3e cycle des études médicales

Pour le Docteur Thierry Bour, Président du SNOF : « Nous recommandons l’ouverture d’ici 2019 de 150 lieux de stages en cabinet libéral en phase II de la future maquette du diplôme d’ophtalmologie, afin de désengorger les CHU tout en augmentant le nombre de places pour la spécialité ophtalmologie.

Communiqué de presse de l'U.ME.SPE.-CSMF - SOUTIEN AUX INTERNES DE SPECIALITES DANS LA RECONNAISSANCE DE LEUR FORMATION

L’U.ME.SPE.-CSMF soutient et accompagne le préavis de grève des internes à partir du 31 mars 2017 qui s’insurgent contre la construction de leur maquette de formation au travers de la réforme du troisième cycle.

Les internes de certaines spécialités dénoncent le manque de concertation pour construire leur formation. Ils s’opposent au démantèlement de leur spécialité au profit de l’uniformisation des cursus. Ainsi, pour l’hépato-gastroentérologie, la réduction du temps de formation à 4 années conduira à une baisse de la qualité des formations notamment pour l’endoscopie interventionnelle, la proctologie.

Bien d’autres spécialités sont dans le même cas, notamment la cardiologie au travers des actes de cardiologie interventionnelle, l’ophtalmologie, l’anesthésie réanimation.

Pages