Le Quotidien du Médecin - Interview du Dr Patrick GASSER

Dr Patrick Gasser (UMESPE) : « La revalorisation d'un ou deux euros, c'est obsolète »
23.11.2017 - Marie FOULT

La branche spécialiste de la CSMF (UMESPE) organise samedi les premiers États généraux de la médecine spécialisée à Paris. Centres ambulatoires, délégations de tâches, rémunération à l'épisode de soins, relations avec les complémentaires et même adhésion à la convention : le Dr Patrick Gasser, président de l'UMESPE, passe à l'offensive sur tous les sujets.

LE QUOTIDIEN : Lors des États généraux de la médecine spécialisée, samedi prochain, vous évoquerez d'emblée le modèle allemand des « MVZ » véritables centres ambulatoires pluridisciplinaires sans hébergement. Cela vous inspire ?  

Dr PATRICK GASSER : Oui, une consœur allemande viendra nous parler des Medizinische Versorgungszentren (MVZ). Ce sont des centres médicaux de proximité, développés au départ en Allemagne de l'Est, qui se sont ensuite déployés dans tout le pays. On y trouve des généralistes et des spécialistes, libéraux mais aussi salariés. Ce modèle de centres ambulatoires nous semble intéressant pour améliorer la coordination sur un territoire car nous réfléchissons en termes de responsabilité populationnelle. Mais il nous faut absolument réfléchir au modèle économique. En France, il n'a toujours pas été trouvé pour les maisons et pôles de santé, perfusés à l'argent public…

FLASH INFO UMESPE-CSMF DU 23 NOVEMBRE 2017

De l’accès partiel aux professionnels de santé à la recertification des médecins : Où est-on ?

Le décret sur l'accès partiel est publié, les professionnels de santé sur leur garde

Aussitôt annoncé, aussitôt publié. Présenté hier en Conseil des ministres, le décret relatif à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans le domaine de la santé a été publié au « Journal officiel ». Lors du débat à l'Assemblée nationale au mois de juillet, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a tenté de rassurer le secteur : « Je serai particulièrement vigilante aux conditions de déploiement de l'accès partiel au sein de notre système de santé.

Communiqué de presse du SNOF - Ophtalmologistes de France : le Docteur Thierry Bour réélu président à l’unanimité

Paris, le 21 novembre 2017 – Le nouveau Conseil d’administration du Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF) a procédé à l’élection de son Bureau. Le président, le Docteur Thierry Bour, est réélu à l’unanimité après un premier mandat débuté en 2014.
Le président : Docteur Thierry Bour

Le docteur Thierry Bour a été réélu à l’unanimité à la présidence du Syndicat National des Ophtalmologistes. Il s’agit du deuxième mandat de président pour cet ophtalmologiste libéral, installé à Metz, adhérent au SNOF depuis 1994 et membre du Bureau depuis 2002.

Cette réélection montre la volonté du Bureau de s’inscrire dans la continuité des actions menées depuis 2014 avec deux priorités : réajuster les effectifs dans la filière ophtalmologique en développant notamment les stages libéraux pour les internes, et continuer le déploiement des protocoles organisationnels afin de résorber définitivement les délais d’attente pour un rendez-vous, qui sont les plus longs, toutes spécialités confondues.

EN DIRECT DU SPECIALISTE 20 NOVEMBRE - UNE TRISTE JOURNEE : HOMMAGE AU Dr. CLAUDE MAFFIOLI

 

1. Editorial du Président - 2. 1ers Etats Généraux de la Médecine Spécialisée « vers un projet de la médecine spécialisée » - Samedi 25 Novembre 2017 - 3. Guide 2017 de la nomenclature en médecine spécialisée – Modifications au 1er novembre  - 4. Communiqués de presse diffusés de l’UMESPE-CSMF - 5. Communiqués de presse diffusés par les spécialités - 6. Publications officielles et informations diverses - 7. À Propos de : « EN DIRECT DU SPECIALISTE »

EDITORIAL DU PRESIDENT

Claude MAFFIOLI nous a quittés le mardi 30 octobre 2017.

Ancien président de la CSMF, ancien président de l’Union Nationale des Médecins Spécialistes Confédérés, il a été le fondateur de « l’UMESPE ». Grand médecin libéral, hépato-gastroentérologue à Reims, il appartenait à ce syndicalisme rempli d’humanisme, portant la rigueur scientifique et l’empathie indispensable à tout médecin. Il a permis à chacune de nos spécialités, avec d’autres pionniers, de devenir le socle de la médecine moderne, de permettre, au travers de son combat syndical, de conserver une médecine sociale pour le plus grand bien de la population.

FLASH INFO UMESPE-CSMF DU 7 NOVEMBRE 2017

L’UMESPE-CSMF est en deuil.
L’UMESPE-CSMF a la grande tristesse de vous faire part du décès du Dr. Claude MAFFIOLI, survenu lundi 30 octobre à l’âge de 76 ans. Le Dr. Claude MAFFIOLI a été secrétaire général puis président de l’UMESPE jusqu’en 1992, il fut un grand syndicaliste du monde médical et grand défenseur de la médecine spécialisée libérale à travers l’UMESPE. C’est d’ailleurs sous sa présidence que le nom « UMESPE » est né, il est parti ensuite diriger notre grande centrale syndicale la Confédération des Syndicats Médicaux Français de 1992 à 2002, et nous ne pouvons qu’en être honorés.

En tant que gastro-entérologue, dès 1986, le Dr. Claude MAFFIOLI a également assumé les fonctions de Secrétaire Général du Syndicat National des Médecins Spécialistes de l’Appareil Digestif - SYNMAD – pour en devenir président jusqu’en 1992.

Il était, pour nous, un maître à penser, un visionnaire.

Nous présentons nos condoléances profondément attristées à son épouse, Madame Béatrice MAFFIOLI, à sa famille et à tous ses proches.

Patrick GASSER

Pages