FLASH INFO UMESPE-CSMF DU 7 MARS 2017

LES DIVERSES PROPOSITIONS EN MATIERE DE SANTE POUR LES PROCHAINES ELECTIONS PRESIDENTIELLES

  1. Que veut la Mutualité ?
  • Présidentielle : la Mutualité veut davantage de débats sur l'accès aux soins

PARIS, 21 février 2017 (APMnews) - La Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) veut encourager les débats sur les questions liées à l'accès aux soins (restes à charge, organisation de l'offre sur le territoire...), qu'elle juge insuffisamment présentes dans la campagne électorale. Le président de la FNMF, Thierry Beaudet, s'est exprimé devant la presse. La fédération va publier dans le même temps un sondage sur "les attentes des Français en matière de santé" commandé à Harris Interactive. Il a été réalisé en ligne auprès d'un échantillon représentatif de 2.000 Français majeurs, du 30 janvier au 7 février….

Thierry Beaudet a répondu que "le sujet majeur" est la refonte du code de la mutualité. Il s'est dit "optimiste" sur le fait que l'ordonnance soit publiée avant l'élection présidentielle d'avril-mai. La Mutualité aurait préféré que le Parlement la ratifie avant cette échéance, mais cela ne sera pas possible car la session parlementaire s'achève fin février.

Questionné sur le quinquennat de François Hollande, Thierry Beaudet a rappelé la déception de la FNMF face aux modalités de généralisation de la couverture complémentaire, particulièrement en entreprise. Pour autant, "il y a eu des choses que l'on juge très positives", a-t-il nuancé…….France Inter

  • Présidentielle : cinq candidats attendus mardi 21 Février 2017 à une rencontre de la Mutualité française (en partenariat avec les think tanks Fondapol, Fondation Jean-Jaurès et Terra Nova.)

PARIS, 20 février 2017 (APMnews) - Emmanuel Macron, Nicolas Dupont-Aignan, Benoît Hamon, Yannick Jadot puis François Fillon se sont exprimer le mardi 21 Février matin …PlacedelaSanté.fr, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ont décliné l'invitation, invoquant des raisons d'agenda.

 

2. Que proposent les candidats à la présidentielle lors de la rencontre à la mutualité

 

  • Benoît Hamon
  • a indiqué qu'il voulait modifier le financement de l'hôpital et revenir en partie sur la tarification à l'activité.

Paris, 21 fév 2017 (AFP) - "On ne peut pas gérer un hôpital comme une entreprise. C'est la raison pour laquelle j'introduirai une modification du financement de l'hôpital demain "Ça va mal à l'hôpital", a-t-il souligné……

  • veut achever la généralisation de la complémentaire santé

Paris, 21 fév 2017 (AFP). Pour achever la généralisation de la complémentaire santé que François Hollande avait engagée, le candidat s'est dit prêt à élargir "aux fonctionnaires, retraités et étudiants qui n'en jouissent pas" les aides à l'accès à une telle couverture….

S'agissant du remboursement des soins, Benoît Hamon s'est dit opposé, lors d'un point de presse, à la fois à un désengagement de l'assurance maladie…..https://www.benoithamon2017.fr/

  • François Fillon
  • Fillon présente un projet "rebâti, enrichi, amélioré"

 Paris, 21 fév 2017 (AFP) - François Fillon va présenter mardi un projet pour la santé "rebâti, enrichi, amélioré", qui "consolide le caractère obligatoire et universel de l'Assurance maladie", indique-t-il dans un entretien au Parisien. «  Je n'ai jamais voulu mettre en place une santé à plusieurs vitesses »…….

  • Fillon veut dissiper les inquiétudes avec un nouveau plan santé

Paris, 21 fév 2017 (AFP) - François Fillon a dévoilé mardi de nouvelles propositions en matière de santé. "J'ai voulu placer la santé au coeur de mon projet. Ca m'a valu d'être caricaturé, d'être dénoncé comme le chantre de la privatisation de la Sécurité sociale et le faux-nez des assureurs privés", a lancé le candidat de la droite en ouverture de son "grand oral" organisé mardi à Paris par la Mutualité française.

  • François Fillon révise son programme santé sans lever toutes les ambiguïtés

PARIS, 21 février 2017 (APMnews) Le nouveau programme de François Fillon, élaboré à l'issue d'une concertation conduite pendant 15 jours courant janvier par une vingtaine de parlementaires de droite, est désormais axé autour de trois principes ("mieux soigner, mieux rembourser, mieux gérer") et 21 mesures.

Il prévoit toutefois d'emblée l'organisation d'"états généraux de la santé" fin 2017 voire début 2018 afin d'arrêter définitivement les réformes à conduire.

Il maintient son objectif de réaliser 20 milliards € d'économies sur l'assurance maladie à horizon 2022, ainsi qu'une réduction des effectifs de 500.000 emplois dans la fonction publique. http://www.fillon2017.fr/projet/sante/

Il maintient sa volonté d'"engager la recomposition de l'offre hospitalière dans une logique exclusive d'amélioration de la qualité des soins", évoquant la nécessité de seuils d'activité minimum….

Il souhaite donner aux hôpitaux davantage d'autonomie »….. Son programme prévoit par ailleurs de transformer les groupements hospitaliers de territoire (GHT) en "groupements de santé de territoire" (GST) en les ouvrant "au maximum aux cliniques privées et aux médecins libéraux" afin de favoriser la coordination…..

S'agissant de l'assurance maladie, François Fillon souhaite aboutir à un reste à charge égal à zéro d'ici à 2022 pour l'optique, les prothèses dentaires et les audioprothèses, "grâce à un nouveau partenariat entre la sécurité sociale et les organismes complémentaires"…..

Le programme prévoit la création d'une "agence de garantie de la couverture solidaire des dépenses de santé"…. 

Afin de ramener le budget de la sécurité sociale à l'équilibre et réaliser 20 milliards € d'économies en 5 ans, François Fillon veut lutter contre la "non-qualité" du système de santé…..

Le programme prévoit toujours la suppression de l'aide médicale de l'Etat (AME)

Il veut également conclure un "contrat de mandature" avec les industriels de santé "…

  • Emmanuel Macron
  • Macron veut une meilleure organisation du système de soins, promet 5 milliards pour les hôpitaux

Paris, 21 fév 2017 (AFP) - "Pilier de notre système de santé", l'hôpital "coûte très cher", a déclaré mardi le candidat Emmanuel Macron, qui a proposé d'améliorer l'organisation des soins et promis d'investir 5 milliards d'euros dans les hôpitaux. "Nous devons aujourd'hui améliorer l'organisation de l'hôpital en le décloisonnant"…..

  • Emmanuel Macron promet un plan d'investissement de 5 milliards d'euros dans la santé

PARIS, 21 février 2017 (APMnews) – Il  s'est dit prêt à réaliser d'importantes économies sur l'assurance maladie sur 5 ans tout en lançant un plan d'investissement de 5 milliards d'euros dans la santé, lors d'une rencontre organisée mardi par la Mutualité française à Paris. "Je propose de maintenir un Ondam à 2,3% sur 2018-2022, avec à côté de ça, pour accompagner, un plan d'investissement dans l'hôpital et l'innovation médicale de 5 milliards d'euros", a-t-il déclaré. Fixer un Ondam "à 2,3% sur la période, cela veut dire que je fais 15 milliards d'économies par rapport au tendanciel", a également déclaré le candidat. Emmanuel Macron a indiqué qu'il présenterait "d'ici à la fin de la semaine" sa stratégie "financière et budgétaire"……

Il a dit vouloir se donner "une stratégie quinquennale" afin de "donner de la visibilité…

Pour parvenir aux économies annoncées, il mise sur une "politique volontariste de prévention". Il a souligné l'intérêt de "bien rembourser les soins", y compris "les plus petits, qui paraissent anecdotiques"….

Il a aussi suggéré de "plafonner à 50% la tarification à l'activité" (T2A) pour "permettre un financement qui s'équilibre progressivement, avec des rémunérations plus pertinentes". Il souhaite également "renforcer l'autonomie des hôpitaux"….

Il a rappelé sa proposition de créer des "maisons de suite" en aval de l'hôpital "permettant de sortir d'un environnement très coûteux qu'est l'hôpital pour un environnement médicalisé de manière beaucoup moins lourde"…..

Le candidat espère générer des économies à terme en développant les maisons de santé pluri-professionnelles ….

Il a pris un nouvel engagement : obliger les complémentaires santé à proposer "trois contrats types"…..

"C'est la Haute autorité de santé [HAS] qui fera un état des lieux des soins pour juger de ceux qui sont utiles et de ceux qui seront inutiles", a-t-il précisé cette fois.

Il a apporté des détails sur son intention de financer l'assurance maladie et le risque chômage par la contribution sociale généralisée (CSG). "Je supprime 3,1 point de cotisations salariales, qui pèsent sur le salaire net -je fais l'équivalent pour les fonctionnaires et les professions libérales- et je transfère cela [...] vers la CSG" en l'augmentant de 1,7 point au "taux normal", a-t-il expliqué……

3. Les réactions des autres acteurs de la santé

  • Présidentielle : ces propositions qui agacent le secteur

Le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, se dit « préoccupé » par cette fuite en avant. « Tous les candidats rasent gratis sur l'optique, le dentaire et l'audioprothèse, mais concrètement, on finance comment ? » Le néphrologue s'agace aussi des cinq milliards d'euros qu'Emmanuel Macron veut investir à l'hôpital…

 

Le Dr Claude Leicher, patron de MG France, regrette qu'à aucun moment les candidats n'ont parlé du médecin traitant !!!!! 

Le SML concentre son inquiétude sur la proposition de François Fillon de créer une « agence de garantie de la couverture solidaire des dépenses de santé….

La Fédération nationale des centres de santé (FNCS) déplore le manque de profondeur dans la réflexion des candidats sur l'égalité d'accès aux soins. 

Le quotidien

  • Des syndicats de médecins libéraux pas parfaitement convaincus par les programmes santé des candidats

Paris, le jeudi 23 février. JIM

  • “Moi Président” avec le Dr. Ortiz, Président de la CSMF
  • Si vous étiez Président, quelles seraient vos 3 priorités dans le domaine de la santé en France ?

Ma première priorité serait d’organiser le système de santé autour de la médecine de ville, et non autour des structures hospitalières. ….

  • Si vous étiez Président, quelle serait la première loi que vous feriez appliquer dans le domaine de la santé ?

Dans le domaine de la santé, la première loi à appliquer serait une loi rectificative des deux dernières lois : la loi HPST et la loi de modernisation du système de santé….

  • Si vous étiez Président, quelles seraient vos propositions de solutions pour lutter contre les déserts médicaux ?

Lutter contre les déserts médicaux nécessite une série de mesures qui, selon les situations géographiques, se combinent de façon variable…

  • Si vous étiez Président, comment lutteriez-vous contre le déficit des Caisses d’Assurance maladie ?

Tout d’abord, une remarque préalable : le déficit des Caisses d’Assurance maladie est surtout un déficit des recettes lié à une activité économique en grande difficulté….

Esanum

  • Présidentielle : la conférence des doyens de faculté de médecine soumet 10 propositions de réforme aux candidats

PARIS, 23 février 2017 (APMnews) - La conférence des doyens de faculté de médecine a adressé mercredi aux candidats à l'élection présidentielle 10 propositions de réforme en matière de formation des professionnels et d'accès aux soins, a-t-on appris auprès du secrétariat de l'institution.

Ces 10 propositions répondent à 4 objectifs, selon les doyens …Propositions de la conférence des doyens de médecine

Dr. Bruno STACH
Membre du Bureau de l’U.ME.SPE.-CSMF