FLASH INFO UMESPE-CSMF DU 5 AVRIL 2017

Déserts médicaux : on en parle...

L’Assemblée Générale de la CSMF des 11 et 12 mars 2017 a défini la politique à venir de la CSMF sur deux axes principaux : l’accès géographique aux soins et l’accès financier aux soins (Lire l'intégralité de la note de presse).

PARIS, 21 mars 2017 (APMnews) - Un projet de décret définit le cadre du nouveau contrat de "praticien territorial médical de remplacement" (PTMR), destiné à favoriser les remplacements de médecins généralistes libéraux dans les zones déficitaires.

61 jours pour un spécialiste, 8 pour un généraliste : les délais d’attente se sont aggravés depuis 2012. Quotidien du Médecin

Accès aux soins : des territoires abandonnés. Pénurie de médecins libéraux, difficulté des hôpitaux à recruter des praticiens : « De vastes pans de la France sont en voie de désertification », selon le géographe de la santé Emmanuel Vigneron. Parallèlement, l’offre de soins dans les métropoles « se renforce et se densifie ». Le Monde

Le Dr Jean Paul Ortiz est intervenu dans la matinale de RTL au sujet de l’allongement des délais d’attente en vue de l’obtention d’un RDV médical. Vous pouvez réécouter son intervention ici > http://bit.ly/2myszsJ

Explosion des délais de rendez-vous chez les médecins libéraux : à qui la faute ? Jean-Paul Ortiz (CSMF) explique que : « le gouvernement porte une lourde responsabilité dans l’allongement du délai d’obtention de rendez-vous » et il demande « qu’au lieu de stigmatiser les compléments d’honoraires, qui ont permis à certains spécialistes de poursuivre leur activité, et qui traduit le désengagement de l’Assurance Maladie, la CSMF exhorte le gouvernement à valoriser les honoraires de la médecine libérale, tant pour la médecine générale que pour la médecine spécialisée ». JIM

Ophtalmologie : le "zéro délai" d'attente est possible (Snof) : PARIS, 24 mars 2017 (APMnews) - Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof) rappelle qu'un objectif "zéro délai" d'attente est possible.

Les réponses à ce problème ?

Enquête flash : L'exercice en maison de santé tente un quart des médecins, Quotidien du Médecin 

Négociations ACI : bonus financier de 50% en vue pour les Maisons de santé. Les nouvelles discussions avec la Cnamts devraient aboutir à une signature et donc un retour sous un cadre conventionnel. Luc Duquesnel, président des Généralistes-CSMF se déclare en tout cas satisfait de la dernière réunion de mercredi après-midi, tout comme Claude Leicher, président de MG France. « L’enveloppe allouée aux maisons et pôles de santé devrait augmenter de 50% » confie ce dernier. Le Généraliste

Renoncement aux soins : l'assurance maladie va généraliser un dispositif d'accompagnement personnalisé, PARIS, 28 mars 2017 (APMnews). Un dispositif d'accompagnement personnalisé des assurés destiné à lutter contre le renoncement aux soins va être progressivement généralisé sur le territoire d'ici la mi-2018, a annoncé mardi le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts), Nicolas Revel.

La CSMF souhaite l'émergence d'une fédération des communautés professionnelles territoriales de santé PARIS, 22 mars 2017 (APMnews). La CSMF souhaite notamment s'engager davantage dans les territoires et œuvrer à une coordination renforcée des différents acteurs autour du médecin traitant, "pour un recours plus pertinent aux structures hospitalières, publiques ou privées", a souligné Jean-Paul Ortiz. "Sans attendre, nous appelons les médecins à s'investir et à devenir les chefs d'orchestre de ces nouvelles modalités d'organisation coordonnée des soins", a-t-il poursuivi, saluant le développement des équipes de soins primaires (ESP) et des CPTS sur le territoire.

Dr. Bruno STACH
Membre du Bureau de l’U.ME.SPE.-CSMF