FLASH INFO N° 6 - 11 MARS 2015

Proposition de loi déposée par un député UDI : Voilà maintenant que certains députés en mal d’idées redéposent un amendement sur le numerus clausus à l’installation des médecins.
Un contre sens idéologique ! A l’heure où certains défendent la liberté d’entreprendre !

Nos députés pensent-ils que cet amendement pourrait répondre aux déserts dits « médicaux » ?

L’U.ME.SPE./CSMF engage le député, Monsieur FOLLIOT, à se rendre plus souvent dans ces déserts médicaux dont nous pourrons lui donner la liste pour qu’il se rende compte du travail effectué par les professionnels.

Communiqué de la CSMF

La HAS nomme des nouveaux membres dans la Commission des stratégies de prise en charge ! Présidée par Alain CORDIER : cette commission a pour mission principale de « préparer les délibérations du Collège concernant les stratégies de prise en charge et notamment les recommandations proposées aux professionnels de santé ou aux pouvoirs publics en termes de bonne pratique ou d'organisation des soins et les recommandations relatives au bon usage des produits de santé et à leur efficience ».

Composition édifiante : l’hôpital public et l’université au travers de PUPH, s’y perdent deux PH et un médecin généralistes ! Par contre la médecine libérale spécialisée y est totalement absente.

A l’image du rapport et du projet sur la Stratégie Nationale de Santé, le Sage de la HAS, en la personne de Monsieur Alain CORDIER, est bien loin des réalités de terrain. Cherchez l’erreur ! La HAS une institution bien loin du terrain. Comment construire avec des acteurs hors de la réalité ? Comment peuvent-ils parler d’équipes, d’optimisation, d’innovation et de proximité ? Une somme d’erreurs !

Comment peut-on continuer à mettre en place des commissions tellement déconnectées des réalités de terrain ?

Dr. Patrick GASSER
Président