EN DIRECT DU SPECIALISTE SEPTEMBRE 2017 - UN PROJET POUR L'AVENIR DE LA MEDECINE SPECIALISEE

SAVE THE DATE - 1er Etats Généraux de la Médecine Spécialisée - SAMEDI 25 NOVEMBRE 2017 à la Maison de la Chimie - Inscription en ligne

1. Editorial du Président
2. Guide 2017 de la nomenclature en médecine spécialisée
3. Communiqués de presse diffusés de l’UMESPE-CSMF
4. Communiqués de presse diffusés par les spécialités
5. Publications officielles et informations diverses,
6. À Propos de : « EN DIRECT DU SPECIALISTE »

EDITORIAL DU PRESIDENT

Au nom de la « proximité » les discours n’ont pas changé, le « premier recours » reste au centre d’une construction de l’écosystème de soins et de santé. Nulle mention n’est faite des médecins spécialistes, pourtant une nouvelle équipe ministérielle s’est installée avec une ministre médecin spécialiste. Madame la ministre de la santé a annoncé quatre priorités. La première est centrée sur la prévention et l’obligation vaccinale a été sa première décision. La seconde doit s’attaquer aux inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé, la troisième est de porter la pertinence et la qualité des soins. Le dernier axe semble vouloir développer l’innovation organisationnelle, médicale, technologique et numérique.

Un programme séduisant pour les 10 ans à venir. Par contre, pour parvenir à ces objectifs, il est impératif, pour les pouvoirs publics, de changer de logiciel, arrêter cette politique de stigmatisation des professionnels, particulièrement des spécialistes libéraux, relayée par la DREES, la Cour des Comptes et les médias, stopper la politique du rabot budgétaire dont les spécialistes font les frais chaque année lors du vote de la loi de finance de la sécurité sociale. Redonner de la confiance aux professionnels en leur concédant une autonomie et les libérer du carcan administratif. Redonner au médecin un statut et restituer, pour tous, cette mission de service public dont les politiques nous ont dépossédés.

Aujourd’hui, l’UMESPE-CSMF s’engage à donner des solutions pour construire un nouveau contrat social pour la médecine du XXIème siècle. Notre responsabilité est de répondre à trois grands axes :

  • Quel accès pour tous aux soins spécialisés au travers de parcours de soins organisés sur l’ensemble des territoires ?
  • Quels statuts pour le médecin spécialiste, quelles évolutions de son métier pour accompagner l’usager dans sa prise en charge ?
  • Quels financements, quelles contractualisations pour quelles prestations ?

Pour y répondre, des travaux ont été engagés dans le cadre d’une double démarche reposant sur un audit interne et un audit externe dont la synthèse est prévue lors du dernier comité directeur de l’année. Auparavant, il nous a semblé impératif d’organiser des premières assises de la médecine spécialisée le 25 novembre 2017 à la Maison de la Chimie pour partager, avec l’ensemble de la profession, les orientations à donner au métier, un chantier dépassant largement les limites de l’exercice libéral de la médecine spécialisée.

Dr. Patrick GASSER