EN DIRECT DU SPECIALISTE 31 JANVIER 2018 - POURQUOI UN NOUVEAU PROJET ?

1.   Editorial du Président - 2.   Conférence de presse de l’UMESPE-CSMF du 24 janvier 2018 - 3.   Articles - 1ers Etats Généraux de la Médecine Spécialisée du 25 novembre 2017 - « vers un projet de la médecine spécialisée » - 4.   Guide 2017 de la nomenclature en médecine spécialisée – Rappel Modifications au 1er janvier 2018 - 5.   Communiqués de presse diffusés par les spécialités - 6.   Publications officielles et informations diverses - 7.   À Propos de : « En Direct du Spécialiste »

EDITORIAL DU PRESIDENT

L’environnement du médecin est en plein bouleversement, au plan technologique mais, surtout, au plan sociologique, tant dans la population générale que dans nos rangs. Le médecin balzacien est enterré. La question qui nous est posée par les usagers du système de soins et les responsables politiques se résume en une seule phrase : Quel nouveau contrat social de la médecine pour le XXIème siècle ?

L’UMESPE-CSMF, organisation de très loin la plus représentative des spécialistes, prend, aujourd’hui, position après un cycle de réflexions prospectives conduit tout au long de l’année 2017. Cette démarche s’achèvera à l’occasion du comité directeur où toutes les spécialités seront représentées. Nous avons souhaité structurer notre démarche en trois temps :

  • Le premier temps a été fondé sur une analyse concertée, avec différents experts (commissions internes et États Généraux du 25 novembre à Paris), de l’environnement professionnel et des perspectives à l’aube de la décennie 2020 qui sous-tend l’architecture de ce projet.
     
  •  Dans un second temps, l’UMESPE-CSMF a voulu approfondir les trois axes de réflexion politique en répondant à trois questions socles :

    - Quel accès pour tous aux soins spécialisés au travers de parcours de soins organisés sur l’ensemble des territoires ?
     - Quels statuts pour le médecin spécialiste, quelles évolutions de son métier pour mieux accompagner l’usager dans la prise en charge ?
     - Quels financements, quelles contractualisations pour quelles prestations ?

  • Le dernier axe, et le plus important, consiste à soumettre, aujourd’hui, ce projet à l’ensemble des verticalités constitutives de l’UMESPE-CSMF et d’engager, en parallèle, un débat dans l’enceinte confédérale pour rechercher la synthèse avec sa composante omnipraticienne. En effet, ce projet ne sera viable que s’il est porté par la CSMF tout entière, formation syndicale historique, représentative de toutes les spécialités sans jamais discontinuer et seule en capacité de porter une ambition partagée par l’ensemble des médecins spécialistes, généralistes compris.
     

C’est parce que ce défi dépasse les limites de l’exercice libéral de la médecine spécialisée qu’il concerne aussi bien le premier, le second et le troisième recours ; le secteur public et le secteur privé ; les praticiens et les usagers ; l’actuelle génération active et la « relève » en cours de formation ; la profession et ses partenaires industriels ou de service.

Il m’a paru opportun d’en faire publiquement état et de solliciter les réactions de tous les partenaires et interlocuteurs de la profession organisée.

Le moment apparaît, en effet, pertinent quand les clivages partisans apparaissent condamnés à céder le pas au pragmatisme. Nous devons anticiper pour conserver notre place d’acteur responsable et incontournable de notre système de soins.

Je vous invite tous à lire ce projet, en faire une critique constructive pour redonner un avenir à la profession.

Dr. Patrick GASSER

PROJET POLITIQUE DE L’UMESPE-CSMF
« Redonner un avenir à notre système de soins »

Un Projet de l’Union nationale des Médecins SPÉcialistes Confédérés

Les SPÉ-CSMF
Janvier 2018

Pour télécharger le document en ligne, cliquer ICI