COMMUNIQUE DE PRESSE - Médecine Spécialisée et Formation Médicale Continue

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. regrette les retards apportés à la mise en œuvre de la Formation Médicale Continue (FMC) obligatoire des médecins spécialistes par l'absence de publication des décrets indispensables à l'application de la loi.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. est favorable, dans le futur, à une simplification et à une clarification des mécanismes de l'organisation de la FMC et de l'évaluation des pratiques professionnelles. Une remise en cause du mode organisationnel, actuellement, entraînerait un nouveau retard inacceptable. Rappelons que la FMC est obligatoire depuis 1996 (Plan Juppé), sans que les différents gouvernements n'aient réussi à publier tous les décrets d'application.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. s'étonne des réactions de certaines associations de médecins généralistes concernant les formations financées par l'OGC pour l'année 2008. Pendant de nombreuses années, les médecins spécialistes, sans convention, ont été exclus de la FMC conventionnelle. Le financement de leurs actions n'atteindra que 21 % du total du  budget en 2008, ce qui est loin d'un niveau acceptable, qui devra tendre vers la parité.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. souligne l'importance de continuer des actions de formation financées par d'autres acteurs et, en particulier, l'industrie pharmaceutique, en respectant indépendance et éthique dans le cadre des bonnes pratiques signées entre le LEEM et le Ministre, ce que font, depuis de nombreuses années, les associations internationales, nationales et locales, des médecins spécialistes.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. souligne que, malgré l'absence de textes réglementaires, la FMC des médecins spécialistes est de grande qualité et suivie avec assiduité ce qui montre le sens des responsabilités des médecins spécialistes vis-à-vis de leurs patients.