Communiqué de presse - MPC, CCAM TECHNIQUE : LA VIGILANCE DE L'U.ME.SPE.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. a montré, une fois de plus, sa vigilance dans la sauvegarde des intérêts des médecins spécialistes en attirant l'attention de l'UNCAM sur l'évolution de la MPC et de la CCAM des actes techniques.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. rappelle que c'est elle qui a attiré l'attention de tous (CNAMTS, gouvernement, syndicats médicaux) lors de la dernière Commission de Hiérarchisation des Actes, sur la nécessité de prolonger, par un avenant, la MPC jusqu'à la fin de la convention, la MPC ayant été mise en place dans l'attente de la réforme des consultations que nous attendons en vain.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. a rappelé que toutes les nouvelles mesures tarifaires, après la mise en oeuvre du nouveau PLFFS, seront reportées d'au moins six mois, et parfois au 1er janvier suivant, en cas de déclenchement du Comité d'Alerte. Ceci entraînera une menace directe et immédiate sur les revenus des médecins spécialistes.

L'U.ME.SPE./C.S.M.F. demande au Gouvernement de tenir les engagements de ses prédécesseurs sur la MPC, sur la CCAM des actes techniques, sur le C donc le C2, face aux contraintes nouvelles qu'il impose aux médecins libéraux, en donnant son agrément au plus vite à ces avenants et en assurant leur mise en œuvre à travers le Journal Officiel et les systèmes électroniques.