Communiqué de presse du SYNMAD - Grève des Hépato-gastroentérologues

Le SYNMAD a déposé un préavis de grève de tous les hépato-gastroentérologues à partir du mardi 18 avril 2017 à 8h00. Cette position radicale de toutes les composantes de notre spécialité, soutenue par l’Inter Syndical des Internes (ISNI) et rejoint par l’ensemble de la Cardiologie et de la Néphrologie, est un appel au maintien de l’excellence des spécialités médicotechniques en FRANCE. Si aucune d’entre elles ne souhaite détruire ou abandonner la réforme du DES et ses avancées pédagogiques, fruit d’un travail important, les spécialités médicotechniques, l’Hépato-gastroentérologie en tête, poussent un cri d’alarme. Cette réforme constitue une régression dans la formation de notre spécialité interventionnelle et médicotechnique. Une formation de qualité nécessite obligatoirement une formation en cinq ans et non le 3+1 ans que veut nous imposer le Gouvernement. Notre position est construite, organisée, partagée par tous, internes, universitaires, praticiens hospitaliers et libéraux, tous fermement décidés au maintien de l’excellence de l’Hépato-gastroentérologie et de l’endoscopie digestive française.

Ce préavis de grève voté par l’ISNI et soutenu par l’ensemble de l’Hépato-gastroentérologie, de la Cardiologie et de la Néphrologie doit être entendu.

Notre formation est un enjeu majeur pour assurer le maintien d’une prise en charge de qualité égale pour toute la population et de l’excellence de la médecine française.

Contact presse : Dr. Franck DEVULDER – Président