Communiqué de presse du SNDV

Le Syndicat National des DermatologuesVénéréologues (SNDV), première instance représentative de la dermatologievénéréologie, promoteur des journées de prévention et de dépistage des cancers de la peau et soucieux de la qualité des soins aux patients, a toujours défendu et fait reconnaître la place de l’expertise de la spécialité par les pouvoirs publics, par l’obtention d’une consultation valorisée en accès direct pour les personnes à risque de mélanome (CDE), avec des critères bien définis par les dermatologues, dont la condition d’un examen complet.

Le dermatologue est l’expert de l’organe peau, sa place est centrale en tant que maître d’oeuvre dans le parcours de soins des patients au sein des professionnels de santé, qu’ils soient médecins ou paramédicaux.

Le SNDV rappelle qu’afin de préserver la qualité des soins, il s’est toujours opposé à la réalité factuelle d’expérimentations hors de son expertise et contrôle, comme le suivi diagnostic et la prise de décision thérapeutique des patients à risque de mélanome par une infirmière en milieu hospitalier.

Faciliter le parcours de soins du patient vers l’ensemble des dermatologues français est un enjeu de santé publique, qu’il ait ou non recours aux services de la télédermatologie privés au sein des pharmacies. De nombreux services et des applications sont déjà présents au sein de la e‐santé sans aucun contrôle.

Le SNDV rappelle par ailleurs que des publications scientifiques montrent que plus de 30 % des cas de cancers cutanés confirmés par les dermatologues le sont suite à un pressentiment du patient.

Le rôle des professionnels de santé facilitant la consultation vers l’expertise d’un dermatologue dans le cadre d’un parcours de soins est essentiel pour la prévention, le dépistage et le traitement des cancers de la peau par notre spécialité, quel qu’en soit le mode d’exercice.

Afin de préserver l’unité de la profession, et jugeant délétère l’opération de communication basée sur une interprétation erronée de la part des autres instances présentes en Dermatologie, le SNDV souhaite cesser toute polémique alimentant une communication externe et interne peu soucieuse de l’image du dermatologue, de la dermatologie ainsi que du service rendu à la population.

Audelà des divergences de point de vue, le SNDV estime que le seul intérêt à privilégier est celui du patient, qui doit pouvoir accéder à l’expertise des dermatologues quelle que soit la porte d’entrée qu’il choisit.

Le SNDV