Communiqué de presse du SNCMC - URGENCES CARDIOLOGIQUES : les libéraux s’engagent à apporter une réponse sous 48 heures.

Conscient et préoccupé des difficultés d’accès aux soins de la population française (dont la crise des urgences est une des manifestations), le Syndicat National des Cardiologues s’engage à faciliter dans chaque région une réponse sous 48 h pour toute demande de consultation rapide adressée par les médecins traitants.

Ouvrir plus de plages horaires pour les soins non programmés passe par une nouvelle organisation des cabinets de cardiologie et une meilleure coordination avec les établissements de santé publics et privés où les cardiologues libéraux participent largement aux gardes et astreintes.

Le Syndicat National des Cardiologues est prêt à rencontrer la ministre de la santé, Mme Agnès Buzyn, pour discuter des modalités de prise en charge destinées à répondre plus rapidement aux besoins des patients.

Jean-Pierre Binon
Président