Communiqué de presse de l'U.ME.SPE.-CSMF - LES BUGS DE LA NOUVELLE NOMENCLATURE QUI ARRANGENT BIEN LA CNAM

L’UMESPE-CSMF dénonce les bugs et les directives anticipées de la Caisse aux éditeurs de logiciels qui n’ont pas permis aux pédiatres de mettre en place des revalorisations attendues et obtenues lors de la dernière négociation conventionnelle (Association de lettres-clés).

L’UMESPE-CSMF dénonce la complexité des cotations qui, aujourd’hui, entraine d’une part des erreurs de cotations, d’autre part, engendre une lassitude des professionnels au vu du maquis des cotations et de l’usine à gaz construite dans cette nouvelle convention.

L’UMESPE-CSMF dénonce des tarifs de remboursement supérieurs pour les médecins généralistes par rapport à ceux des pédiatres, tous secteurs confondus.

L’UMESPE-CSMF appellera le prochain gouvernement à construire une nouvelle convention qui valorisera, demain, l’expertise, la qualité et la sécurité des soins dans le cadre d’un parcours de santé dont les spécialistes seront demain les garants.