Communiqué de la FNMR - LES MEDECINS RADIOLOGUES LIBERAUX SOLIDAIRES DES BIOLOGISTES MEDICAUX

L'Assurance Maladie veut imposer de nouvelles baisses tarifaires, en 2020, pour un montant de 170 millions d'euros à la biologie médicale. Si ce montant était confirmé, il viendrait peser une nouvelle fois sur la spécialité après plusieurs années de baisses récurrentes.

La biologie médicale est une spécialité incontournable dans l'établissement du diagnostic. La pression financière constante qui lui est imposée conduit à des regroupements de laboratoires affaiblissant le maillage territorial.

Cette ponction supplémentaire se traduira par de nouvelles fermetures de laboratoires de proximité.

C'est encore le patient qui sera pénalisé.

Depuis 2009, la radiologie libérale a été soumise aux mêmes pressions financières avec les mêmes conséquences : fermetures de centres de radiologie, réduction des investissements dans les équipements, délais de rendez-vous qui ne baissent pas, etc.

La Fédération Nationale des Médecins Radiologues (FNMR) s'est battue contre la régulation tarifaire qui n'a que peu d'impact sur les déficits budgétaires globaux mais affectent lourdement les patients.

La FNMR s'est engagée, avec l'Assurance maladie, dans la pertinence des actes. C'est la maitrise des dépenses au service des patients : le bon acte, au bon moment pour le bon patient.

La FNMR souhaite que le chemin ouvert avec l'accord sur la pertinence des actes puisse servir de modèle en remplacement de la régulation tarifaire.

La FNMR soutient la plateforme syndicale qui réunit les acteurs de la biologie médicale.

Dr. Jean Phillipe MASSON
Président