Newsletter 8

LES SPE – LA LETTRE N 8 - Octobre 2019 - PRENONS NOTRE DESTIN EN MAIN

La Lettre n°8 - OCTOBRE 2019

L'édito de Patrick GASSER

« Prenons notre destin en main »

« Nous l’avions annoncé en mai dernier, nous allons le faire dans les semaines à venir. Les Spé-CSMF ont décidé d’instaurer une plate-forme, destinée à préparer les statuts d’un futur syndicat autonome de spécialistes. Baptisé Avenir-Spé, il cherchera à réussir ce que les centrales syndicales pluri-catégorielles ne parviennent plus à faire : représenter et défendre l’ensemble des spécialités médicales, quels que soient leur statut, leur secteur d’exercice ou leur mode d’organisation professionnelle. Je le répète depuis plusieurs années, je l’ai redit à la ministre, lors de l’échange que j’ai eu avec elle à l’occasion de la XXVème Université d’été de la CSMF, le 14 septembre : nous, spécialistes, sommes absents des projets de transformation du système de santé menés par les pouvoirs publics. On le constate encore récemment avec la crise des urgences et la création prévue d’un Service d’accès aux soins (SAS) : le rôle des spécialistes est à peine évoqué. Pourtant, ils participent tous les week-ends à la permanence des soins dans les établissements où ils exercent. Pourtant, leur expertise est absolument essentielle, lorsqu’il faut poser un diagnostic d’urgence afin de bien orienter le patient. Pourtant, ils contribuent fortement à la qualité des prises en charge et à l’optimisation des parcours de soins, grâce à leur disponibilité et à leur engagement quotidien. Qui le reconnait aujourd’hui ? Ni le ministère de la Santé, qui nous oublie dans ses textes de loi. Ni l’Assurance-Maladie, qui refuse de fixer nos honoraires à leur juste valeur.  Ni, enfin, nos confrères syndicalistes, dont le projet politique pour les spécialistes reste éloigné des attentes des praticiens. Qu’on comprenne bien notre démarche : l’objectif n’est pas de nuire aux centrales syndicales, mais bien de revivifier le combat et de fédérer les énergies au profit des médecins spécialistes. Pour toutes ces raisons, il faut prendre notre destin en main. »

TELECHARGER LA NEWSLETTER