COMMUNIQUE DE PRESSE UMESPE-CSMF

Communiqué de presse de l'U.ME.SPE.-CSMF - TOUS LES MEDECINS SPECIALISTES EN SOUTIEN AUX RADIOLOGUES

L’U.ME.SPE.-CSMF rappelle, à 24 heures de la journée de mobilisation des radiologues libéraux, son soutien sans faille à la spécialité. Attaquée depuis plusieurs années par les pouvoirs publics au travers de plans d’économie, elle est aujourd’hui l’emblème de la médecine spécialisée libérale ignorée et rudoyée.

Les différents plans d’économie, depuis 10 ans, n’ont fait que fragiliser ces entreprises qui participent à l’accès aux soins de proximité, qui maillent par leur dispersion tous les territoires français. Cette décision aura un impact sur l’emploi car les radiologues sont aussi des entrepreneurs à l’image de toutes les TPE et PME qui participent très largement à la dynamique dans notre pays. Aujourd’hui, les politiques ont décidé de stopper délibérément ces entreprises créatrices d’emplois.

L’U.ME.SPE.-CSMF s’insurge contre ces baisses tarifaires qui ont été décidées de façon unilatérale par le directeur de la Caisse, sans concertation. L’utilisation de l’article 99 de la LFSS pose clairement le problème de la valeur de la signature d’une convention. Demain, d’autres décisions du même type pourront être prises à l’encontre d’une autre spécialité.

Communiqué de presse de l'U.ME.SPE.-CSMF - LA MEDECINE SPECIALISEE LA GRANDE ABSENTE DES DEBATS

Le Comité Directeur de l’U.ME.SPE.-CSMF s’est réuni le dimanche 5 mars. L’U.ME.SPE.-CSMF constate que la médecine spécialisée libérale est exclue de la pensée et des propositions portées par les candidats à la Présidence de la République. Pourtant, des publications montrent que la difficulté d’accès à l’expertise, donc aux médecins spécialistes, est la raison principale de la dégradation de notre système de soins.

L’U.ME.SPE.-CSMF se refuse de cautionner un système à l’anglo-saxonne, adulé par notre administration centrale qui, aujourd’hui, fait la preuve de son échec à tel point que le NHS est remis en cause.

Le parcours de soins doit être modernisé pour permettre une meilleure fluidité dans la prise en charge de la maladie aigue et chronique, du domicile à l’hospitalisation. Seule la coordination entre les médecins généralistes et les médecins spécialistes permettra d’obtenir une meilleure performance. Les notions de « gate-keeper » et de médecin omniscient, portées par certains, sont des notions d’un autre temps et conduiront vers une explosion des dépenses et la non qualité.

Communiqué de presse - L’U.ME.SPE.-CSMF soutient sans réserve les médecins généralistes dans leur combat pour revaloriser leur spécialité.

 À la suite de la réunion publique organisée par les médecins de Bretagne, en soutien aux médecins généralistes attaqués par la caisse d’Assurance Maladie d’IIle et Vilaine pour tarifer 25 euros leur consultation, le Bureau de l’U.ME.SPE.-CSMF condamne fermement les attaques, de même que les méthodes utilisées par cette caisse.
 
Pourquoi vouloir opposer les élus et la population de cette ville contre leurs médecins qui ont, jusqu’à présent, toujours répondu à leur demande ? Pourquoi vouloir ainsi stigmatiser la profession pour une revendication légitime ? Le clivage semble être le leitmotiv de cette administration, c’est une méthode qui, aujourd’hui, est condamnée par tous.