NUMERO SPECIAL 3E ETATS GENERAUX DE LA MEDECINE SPECIALISEE

Numéro Spécial 3èmes Etats Généraux de la Médecine Spécialisée

L'édito de Patrick GASSER

« Fédérons-nous ! »

« Cette 3e édition des Etats généraux de la médecine spécialisée l’a brillamment démontré : l’écosystème de la santé se transforme à vitesse accélérée. Sous l’impulsion des multiples formes du progrès scientifique et technologique, nos exercices vont être profondément bouleversés. Avec, à la clé, des questions fondamentales auxquelles nous devrons répondre. Le rôle d’expert du spécialiste sera-t-il reconnu et valorisé ? Faut-il partager nos compétences, avec qui et selon quelles modalités ? Pouvons-nous envisager plus longtemps d’exercer seuls ? Serons-nous demain les simples supplétifs d’une Intelligence artificielle décisionnaire ? En réalité, il n’y a pas de fatalité : l’innovation sera ce que nous décidons d’en faire ! C’est pourquoi nous, spécialistes, devons nous unir et nous ouvrir largement aux nouvelles solutions. Nous devons les comprendre, les expérimenter et les adapter pour qu’elles s’intègrent à nos pratiques professionnelles. Nous devons changer nos organisations, investir pour offrir le meilleur à nos patients, accepter de nouvelles règles du jeu sur la transparence de nos prestations et de nos résultats. Nous devons, enfin, modifier nos modalités de représentation professionnelle. Il n’est plus possible de défendre «en silo» les différentes catégories de médecins. Nos syndicats doivent également s’orienter vers le service aux adhérents, afin de les aider concrètement à réussir la mutation ».

TELECHARGER LE NUMERO SPECIAL

 

COMMUNIQUE DE PRESSE - AVENIR SPE

Un syndicat pour tous les médecins spécialistes :
Un raz de marée pour Avenir Spé

Lors de son comité directeur extraordinaire du Dimanche 12 Janvier 2020, L’UMESPE a adopté, à une très large majorité, de nouveaux statuts instituant un syndicat de la médecine spécialisée : « Avenir Spé ».

95,9% des inscrits étaient présents ou représentés, le vote a été effectué à bulletins secrets, les résultats du scrutin se répartissent en :

- 70,7% des suffrages exprimés pour l’adoption des statuts
- 29,3 % contre
- 0,2% d’abstention ou nuls

Une petite minorité de syndicats de spécialités a donc voté contre. Cette transformation, qui peut être qualifiée de raz de marée, exprime la nécessité d’un renouveau du syndicalisme médical avec la volonté d’unifier, de fédérer tous les médecins spécialistes autour d’une grande représentation unique, volonté de rassemblement très fréquemment et clairement exprimée par le terrain depuis de nombreuses années.

Avenir Spé est le Syndicat qui fera reconnaître la place de l’expertise de tous les médecins spécialistes libéraux dans notre système de soins. Ils sont les grands oubliés de la restructuration de notre système de soins depuis 2 conventions et 3 textes législatifs successifs, depuis plus de 10 ans, alors qu’ils sont une des clefs qui garantissent la pertinence de la prise en charge de la population, tout en lui assurant l’accès à l’innovation.

Avenir Spé a la volonté de travailler avec nos collègues les médecins généralistes, dans une nouvelle dynamique.

COMMUNIQUE DE PRESSE LES SPE Pourquoi le projet "Avenir Spé"

Pourquoi le projet « Avenir Spé », le débat démocratique se poursuit

Le projet « Avenir Spé » n’est pas une guerre de pouvoir comme certains veulent le présenter. « Avenir Spé » c’est un projet politique qui a la volonté de fédérer toutes les spécialités en respectant leur différence et leur appartenance aux centrales syndicales poly-catégorielles.

Voilà des mois que ce projet germe, parti du constat que toutes les centrales monos ou pluri catégorielles ne répondaient pas aux enjeux de notre système de soins. Devant cette immobilisme et l’absence de prise en compte des médecins spécialistes, certains ont décidés de porter un projet autonome, bâti autour de la médecine spécialisée et s’inscrivant dans une dynamique d’innovation capable de répondre à la crise que nous traversons. Ce projet ne peut être porté que par un syndicat fort, uni, poly-appartenant pour respecter toutes les chapelles.

Pages