EN DIRECT DU SPECIALISTE N° 136 - MOUVEMENT DE CONTESTATION DE FIN D'ANNEE

1. MOBILISATION UNITAIRE DE TOUS LES MEDECINS LIBERAUX EN CABINET ET EN ETABLISSEMENT - 2. Actualités et informations - 3. Communiqués de presse diffusés par l’U.ME.SPE. - 4. Communiqués de presse diffusés par les spécialités - 5. À Propos de : «EN DIRECT DU SPECIALISTE» - 6. Remerciements

Syndicat National de l'Appareil Respiratoire - SAR - LE PROJET DE LOI DE SANTE

 
Le projet de loi de Santé vise à étatiser les soins des médecins libéraux.
Si cette loi passe, c’est la mort de la médecine libérale
L’avenir de notre métier et de nos libertés sont en péril
Le SAR demande à l’ensemble des Pneumologues Libéraux d’arrêter toute activité que ce soit en consultation au cabinet et même au-delà,
en refusant toute permanence de soins dans la période du 24 au 31 décembre.

Communiqué du SNPF 17 12 2014

Le SNPF a pris connaissance du report au mois d’avril de l’examen parlementaire du projet de loi de santé.

Il demande que ce report soit mis à profit  pour permettre la réécriture du projet de loi en concertation avec l’ensemble des professionnels de santé à laquelle les pédiatres demandent à être pleinement associés.

Le SNPF rappelle son opposition à la mise en place du médecin traitant de l’enfant sans qu’un plan de santé de l’enfant n’ait été préalablement rédigé.

Dans cette attente, le SNPF maintient son mot d’ordre de cessation d’activité en cabinet libéral et en maternité du 24 au 31 décembre 2014.

Contacts presse : - Dr Francis RUBEL - Dr Jean Claude FRANCESCHINI

MOBILISATION UNITAIRE DE TOUS LES MEDECINS LIBERAUX EN CABINET ET EN ETABLISSEMENT

cabinet medical ferme decembre 2014

Du 24 au 31 décembre : la semaine sans médecins libéraux

Une mobilisation unitaire de tous les médecins libéraux en cabinet

et en établissement :

pour dire NON au projet de loi de Santé

pour refuser l’indigence tarifaire

Du 24 au 31 décembre 2014 : une semaine sans médecins libéraux

Parce que trop, c’est trop, la CSMF a appelé tous les médecins libéraux à relever la tête pour dire NON au projet de loi de Santé et NON à l’indigence des tarifs opposables.

Pages